Protection : ENFANTS DU GLOBE fait de l’appui-conseil au SERACCO de Kankan pour la réussite de la campagne d’enregistrement des naissances et de régularisation en jugements supplétifs de 14.000 enfants.

La Convention des Nations Unies relative aux Droits de l’enfant stipule en son article 7 que l’enfant est enregistré dès sa naissance et qu’une fois cet enregistrement effectué, il acquiert, un nom, une nationalité et dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux.

L’enregistrement à la naissance devient ainsi, un acte qui confère à l’enfant, sa place dans la société et le différencie des autres enfants du point de vue de la jouissance et de l’exercice des droits civils.

En Haute-Guinée, les constats sur l’enregistrement des enfants à la naissance révèlent qu’en 2012, sur une naissance vivante de soixante-trois mille huit-cent vingt-huit enfants (63 828), seulement vingt-huit mille huit-cent-douze (28 812) enfants dont quatorze mille quatre cent-vingt (14 420) filles sont dotés d’actes de naissance dans les services d’Etat Civil de la région.

Cela sous-entend que plus de trente-cinq mille seize (35 016) enfants ne sont pas dotés d’actes de naissance et vivent dans l’anonymat.

C’est pour relever ce défi que l’UNICEF vient de lancer dans la Région Administrative de Kankan, une campagne d’enregistrement et de régularisation des enfants en extraits de naissance et en jugements supplétifs.

La finalité de cette campagne est de doter quatorze mille (14 000) enfants en actes de naissances dont neuf mille (9 000) extraits d’actes de naissances et cinq mille (5 000) jugements supplétifs.

Intervenant dans les domaines de l’éducation et de la protection, ENFANTS DU GLOBE a été choisie par le SERACCO (Service Régional d’Appui aux Collectivités et Coordination des Coopératives et ONG) de Kankan comme ONG d’appui conseil. Ainsi, depuis le 3 octobre dernier, une série d’ateliers préparatoires de cette campagne régionale a été lancée par l’ONG dans les préfectures de Kouroussa, Siguiri, Mandiana, Kérouané et Kankan.

L’objectif visé par cet appui-conseil est d’appuyer les Conseillers à l’Organisation des Collectivités (COC) ainsi que les structures de protection à base communautaire que sont les CLP (Comités Locaux de Protection) et CLEF (Conseils Locaux pour Enfants et Familles) des cinq préfectures de la Région, en vue d’atteindre le résultat escompté.

Abdoulaye SOW
Co facilitateur/ateliers préparatoires
655 261 771/669 699 674

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*